Le 28 avril dernier, le Conseil d’État a confirmé le pouvoir normatif du Conseil national des barreaux (CNB) en matière de choix de dénomination des cabinets d’avocats.
Le nom du cabinet, c’est la première démarche de communication du cabinet, la première chose que les prospects voient du cabinet, sur un moteur de recherche, un site, une carte de visite ou une note….
Alors, comment bien le choisir, à la fois sur le plan de la déontologie, mais aussi du juridique et du marketing ?
Sur le premier aspect, le CE a estimé que les règles de l’article 10.6.3 du Règlement interieur national de la profession d’avocat ne méconnaissent ni la liberté d’exercice de la profession d’avocat, ni les règles essentielles qui la régissent. L’occasion de les rappeler.
Lire notre article paru ce jour dans les outils pratiques de la Lettre des juristes d’affaires (LJA) 

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn