L’avocat peut être inscrit sur une liste d’experts judiciaires, a estimé en septembre 2018 la Cour de cassation, et bénéficier jusqu’à fin 2018 de la disposition transitoire qui permet d’être référencé en tant qu’avocat médiateur sur la base de l’expérience dans l’annuaire du Centre national des médiateurs avocats.

Autant de démarches utiles pour valoriser sa palette de compétences sous une seule marque : la « double casquette » permet de mieux se positionner sur le marché et aussi d’améliorer son référencement sur le net.

Lire notre article paru dans la LJA le 21/9/18.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn