Pour faire la différence avec la concurrence et entrer dans une nouvelle dynamique, le cabinet d’avocats doit, plus que jamais,  raconter son histoire, travailler sa marque et son message.

Dans ce nouveau contexte de libéralisation de la déontologie et de l’ère du numérique, l’avocat se trouve confronté à un nombre croissant de cabinets communicants, tout en disposant de moins  de temps pour faire passer son message. Passé l’étape préalable indispensable de la veille et de l’audit, il s’agit de se positionner clairement. Nous vous y aidons à travers les étapes suivantes :

La recherche de votre fil rouge

Travail de synthèse permettant de  relier les actions, les compétences, les hommes, les valeurs …du cabinet, de prendre de la hauteur, de montrer la cohérence des mesures mises en place et de leur donner du sens, de mettre en évidence le lien des actions avec le contexte économique, l’environnement, le secteur d’activité, etc., de définir clairement les enjeux poursuivis et de démontrer la prise en compte de la mondialisation et de l’ère numérique.

Le choix du nom de votre cabinet 

Création ou évolution de la dénomination du cabinet selon une méthodologie bien rodée.

Le travail sur votre marque 

Recherche ou  évolution de l’ identité visuelle du cabinet et aussi éventuellement de son identité sonore (accueil téléphonique, carte de voeux, site…).

La définition de votre message 

Rédaction d’un message distinctif, concis (il faut faire simple et court si on veut être remarqué, compte tenu du nombre croissant d’informations qui circulent et du manque de temps pour en prendre connaissance : Notre pôle Image tout court ), pertinent, unique, distinguant et émotionnel afin d’ intéresser le public avec un angle d’attaque très pointu plutôt que de le noyer avec un discours trop généraliste.

La construction de votre plan de communication

Planification d’un calendrier d’actions de communication adapté aux besoins et possibilités du cabinet, organisation d’un refoulement entre les avocats pour prévoir une visibilité régulière sans « épuiser » chacun

 

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn