Au-delà des sites vitrines et des sites dédiés à des secteurs d’activité économiques sur lesquels le cabinet intervient, la tendance est aujourd’hui de créer des mini sites, ou des appui mobiles :

  • dédiés à une problématique juridique bien spécifique
  • de préférence d’actualité
  • ou bien récurrente.

Un véritable nouvel outil qui permet de valoriser l’image du cabinet, de renforcer sa visibilité et aussi de fidéliser les clients et prospects.

Lire notre article paru le 2 février 2018 dans les Fiches pratiques de la Lettre des juristes d’affaires.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn